Le présent guide regroupe des pratiques fondées sur les données probantes de la littérature comme étant favorables au processus de formation des formateurs. Il s’inspire des études sur le transfert des connaissances, la transmission du savoir, les éléments qui favorisent le transfert des connaissances et ceux qui y font obstacle, ainsi que les aptitudes pour un enseignement efficace. Il s’inspire également du concept d’auto-efficacité et des principes de l’apprentissage des adultes. Le but du présent outil est d’aider les organismes à former leurs formateurs en matière de prévention, de dépistage et d’intervention dans le domaine de la maltraitance des aînés.

 

Les stratégies sont regroupées en trois parties:

  • Comment se préparer à la formation
  • Comment former vos champions
  • Comment transmettre l’apprentissage aux autres et maintenir les acquis de la formation

 

I.  COMMENT SE PRÉPARER À LA FORMATION

 

Choisir les « champions du programme » : Choisissez de préférence ceux qui sont engagés dans l’apprentissage fondé sur les données probantes (1).Envisagez un processus de nomination par leurs pairs ainsi qu’une lettre de soutien de leur superviseur immédiat confirmant que cette personne aura l’autorisation d’assister aux séances de formation et, à son tour, de diriger des séances de formation pendant les heures de travail (2).

 

Viser la masse critique : Par mesure de prévoyance, envisagez de former plus d’une personne pour le roulement de personnel (3), et pour qu’il y ait un plus grand nombre de représentants du nouveau processus qui ont une vision, un ensemble d’aptitudes et des perspectives en commun (4).


Connaître vos personnes en formation

  • Commencez par faire l’évaluation des besoins en matière d’apprentissage pour vous assurer que le contenu offert leur permettra d’améliorer leurs connaissances, leurs aptitudes et leurs compétences (5). La formation doit répondre à leurs attentes, autrement, elle sera une source de frustration (6).
     
  • Demandez-leur de répondre à des questions axées sur le programme et de faire part de leurs défis, de réflexions personnelles et de leurs inquiétudes par rapport au fait d’aborder la maltraitance des aînés. Cela permettra de créer de l’anticipation chez les participants et d’avoir un très bon aperçu de leurs défis (4). L’animateur peut ensuite intégrer ces expériences à son enseignement en favorisant l’apprentissage par l’interaction avec les personnes en formation (7).

 

Valoriser l’engagement des personnes en formation

 

  • Assurez-vous que le contenu soit pertinent par rapport au contexte de leur travail : Le contenu devrait correspondre aux responsabilités du travail (8), il devrait être perçu comme étant crédible et contribuer favorablement à leur rendement au travail (9). L’évaluation des besoins réalisée préalablement permettra de répondre à la question suivante : « Pourquoi apprenons-nous ceci? » (10).
     
  • Fournissez des documents d’avance : Le fait de donner les objectifs de la formation aux personnes en formation avant le début des séances améliore les résultats du transfert des connaissances (11). Fournissez également un ensemble de documents de référence ou d’outils et un guide de l’animateur avant le début des séances. Ce travail de lecture préliminaire aide les participants à se préparer émotionnellement et intellectuellement aux séances de formation. Il offre aussi un élément de répétition, ce qui améliore l’apprentissage (4).
     
  • Présentez les devoirs d’avance. Cette préparation préliminaire mettra les choses en place pour les personnes en formation, agira comme si c’était des discussions préalables, engagera ces personnes dans l’application du contenu et les incitera à réfléchir aux défis et aux occasions qui se présenteront aux séances (4).

 

 

Utilisez des stratégies d’autogestion :

  • Fixez des objectifs d’apprentissage précis, mais stimulants : Il est bon de fixer des objectifs assignés (établis par le formateur) et participatifs (établis par les personnes en formation). Cette stratégie aide les participants à diriger leur attention et leurs actions, canalise leur énergie, favorise la persévérance et motive les personnes en formation à élaborer des stratégies qui leur permettent d’atteindre leurs objectifs (12).Une combinaison d’objectifs ayant des résultats immédiats (à court terme) et éloignés (à long terme) engendre un meilleur transfert des connaissances (13).
     
  • Utilisez des plans d’action : Établissez des stratégies pour atteindre les résultats attendus et les échéances prévues. Des discussions entre le superviseur et les personnes en formation sont essentielles pour s’assurer que ces dernières ont la chance de se servir des aptitudes apprises après la formation (5).

 

FF-MA: Formation Des Formateurs Dans Le Domaine De La Maltraitance Des Aînés

C$39.80Price

Stay in Touch

Contact

National Initiative for the Care of the Elderly (NICE)
246 Bloor Street West, Room 234
Toronto, Ontario M5S 1V4, Canada
nicenetadmin@utoronto.ca